Actualité


Actualités



Soirées culturelles du port de Taverna

Les trois soirées autour de la musique, la littérature et la peinture se sont déroulées comme prévu les 9,10 et 11 août sur le port de plaisance. Les violents orages qui se sont abattus sur l'Île la veille ont contraint I Muvrini à annuler leur concert du 9. Les auteurs et peintres étaient présents. La première édition de la fête de la culture s'est déroulée sous un temps redevenu clément avec le concours et l'aide efficace de la Capitainerie du port.
1115 exposants présentaient les œuvres de leurs auteurs. Le soir de l’inauguration le Stand Edilivre a reçu la visite du Président de la République qui s’est attardé, serrant la main de l’équipe et des auteurs présents. Deux jours plus tard le Ministre de l’intérieur nous a rendu visite, s’attardant lui aussi chez Edilivre. Cela est d’autant plus remarquable que ces personnalités n’ont pas eu le temps matériel de s’arrêter 1115 fois. Edilivre compte 5000 auteurs dont vingt corses.
L’espace de la Communauté Territoriale Corse a attiré une foule nombreuse qui a apprécié la convivialité de l’accueil. L’écrivain Marc Piazza signait son ouvrage : La bataille de Furiani aux éditions Anima Corsa.
Le Club des Auteurs Edilivre Corses prépare déjà l’été avec deux signatures prévues sur le port de plaisance de Taverna en Juillet et en août.

Un guitariste et un chanteur qui n'étaient pas prévus sont venus spontanément apporter le fond musical à l'exposition et aux signatures dans une ambiance ludique et bon-enfant. Avec les auteurs du Club d'auteurs Edilivre, étaient présents : Pour le club Edilivre :
Catalina Gianesini pour son recueil de poèmes "Equinoxe" qui nous entraîne sur les ailes du rêve.
Danièle Venturelli (sous le nom d'auteur Clotilde Mary) qui nous entraîne au travers de ses nouvelles dans le mystère et les superstitions des villages de la montagne corse. Michel Bulme : romans policiers : Le paradis est pour bientôt et La main mystérieuse.André-Jean Bonelli présentait ses romans initiatiques autour de mondes imaginaires.Pour l'association Corsicapolar : Jean Pierre Simoni présentait Le caïman noir et Le manchon noir, polars à la saveur de l'humour noir.

Anima Corsa était représenté pat Marc Piazza pour son roman historique "Le siège de Furiani" et Christophe Canioni pour ses deux opus consacré aux O.V.N.I en Corse.

Côté peinture :
Erka, peintre abstrait, internationalement connue, vivant à Bastia, Pierre Demoor, peintre belge vivant sur l'île d'Elbe, peintre de la mer et des voiliers. Pierre-Paul Andréani, disciple de Moro Matsui, vivant en Costa Verde, peintre aux multiples prix à l'œuvre multiforme riche en couleurs et empreinte d'inspiration orientale. Anne Bonelli présentait ses paysages et marines corse au couteau, riches d'une sensibilité exacerbée.
Renée Guerreri Offrait aux regards les beautés sauvages des villages corses, des montagnes et de son maquis.


Ces premières soirées culturelles sont les premières d'une série qu'il est envisagé de renouveler chaque année en juillet et août. Tous les participants sont prêts à revenir tant l'ambiance et l'accueil ont été chaleureux.




La Corse au Salon du livre de Paris

Pour voir les photos cliquez ici

Le Club des auteurs corses d’EDILIVRE était représenté par deux auteurs : Laszlo Gélabert de San Lorenzu qui signait : « Dix petits portraits de notre société » et André-Jean Bonelli pour « Kôbol et Les Passagères de l’Albatros ».
1115 exposants présentaient les œuvres de leurs auteurs. Le soir de l’inauguration le Stand Edilivre a reçu la visite du Président de la République qui s’est attardé, serrant la main de l’équipe et des auteurs présents. Deux jours plus tard le Ministre de l’intérieur nous a rendu visite, s’attardant lui aussi chez Edilivre. Cela est d’autant plus remarquable que ces personnalités n’ont pas eu le temps matériel de s’arrêter 1115 fois. Edilivre compte 5000 auteurs dont vingt corses.
L’espace de la Communauté Territoriale Corse a attiré une foule nombreuse qui a apprécié la convivialité de l’accueil. L’écrivain Marc Piazza signait son ouvrage : La bataille de Furiani aux éditions Anima Corsa.
Le Club des Auteurs Edilivre Corses prépare déjà l’été avec deux signatures prévues sur le port de plaisance de Taverna en Juillet et en août.




Première réunion du Club
des auteurs Edilivre corse

Pour en savoir plus cliquz ici




Conférence d’André-Jean Bonelli :
Le Continent de Mu, mythe ou réalité ?

Le vendredi 8 octobre s’est déroulée en soirée, organisé par l’association « Le vaisseau de sable » une conférence sur le continent qui s’est effondré dans l’Océan Pacifique lors du cataclysme qui a provoqué le déluge et la bascule de l’axe de la Terre de 27°. Reprenant les travaux du Colonel Churchward et du Professeur Louis-Claude Vincent, André-Jean Bonelli est parti à la recherche des traces de cette catastrophe et, appuyé sur des découvertes scientifiques, à celles laissées par les éventuels survivants d’une civilisation disparue.
Emaillée de nombreuse photos et copies de documents au cours des deux heures de l’exposé suivi d’un débat, on a entr’ouvert la porte sur l’énigmatique histoire du peuple de Mu dont Platon s’est inspiré pour parler de l’Atlantide dont il avait découvert l’existence dans des récits beaucoup plus anciens.
Au cours de la conférence a été abordée l’origine du cataclysme qui a failli détruire la planète.

Dans la trilogie La saga des Alwars, André-Jean Bonelli a retracé, sous forme de romans de Science-Fiction un passé imaginaire qui s’enracine dans la légende. Appuyé sur des bribes de connaissances, cette trilogie reste une aventure S.F sans rapport avec un lointain passé que nous ne connaîtrons jamais.




Premier Salon du livre de Sablons-Serrières
André-Jean Bonelli,lors la signature
"Le noeud d'Isis"

Le premier Salon du Livre organisé par les mairies de Sablons et Serrières s’est tenu le samedi 6 octobre à Sablons. 3 éditeurs représentés par un de leurs auteurs et 12 auteurs invités par les mairies ont animé cette journée qui a connu un franc succès.
Une exposition de livres rares, anciens ou interdits étaient présentés dans des vitrines, ils provenaient d’une Bibliothèque (qui compte 4.000 ouvrages dont des parchemins et des manuscrits) ils étaient présentés par André et Odile Douzet qui signaient leurs propres ouvrages.
André-Jean Bonelli présentait six romans : Kôbol, Les Passagères de l’Albatros, le Mythe de Bastet, Le Testament de désert, le Nœud d’Isis publiés chez Edilivre et Loona publié pour la première édition en 1976 au Canada.
Chaque auteur disposait de vingt minutes pour présenter ses ouvrages sous un chapiteau installé à cet effet. Cette initiative originale, rendue possible par le nombre limité d’auteurs, a connu un franc succès puisque la quasi-totalité des ouvrages cités plus haut et ceux des autres auteurs ont fait l’objet de signatures.
Un dîner, offert par les maires des deux communes a clôturé cette manifestation faites de contacts et d’échange.




André-Jean Bonelli
lors la signature
"Des passagères de l'Albatros" à Bastia




André-Jean Bonelli
lors des nocturnes de Bastia


André-Jean Bonelli Présente Kôbol et Loona
au cours d'un dîner débat à la Casa Giafferri

Présentation de Casa Giafferri Ici